SCOPE

Standing Committee on Professional Exchanges (SCOPE)

SCOPE, c’est LE programme qui te permet de faire un stage clinique pendant un mois dans un hôpital à l’étranger. Tu peux choisir de faire ce stage clinique durant tout ton externat mais en pratique à Toulouse, ce stage se faisait jusqu’à maintenant durant l’été après la D2 mais il risque d’être reporté durant l’année de la D4 à cause de la réforme du second cycle.

Ce programme fonctionne sur la base de l’échange bilatéral, c’est-à-dire que, lorsque tu pars, tu t’engages à accueillir pendant cette période, un étudiant étranger chez toi. De même que lorsqu’un étudiant étranger vient ici, il s’engage à accueillir un étudiant chez lui, dans son pays d’origine. Un vrai échange quoi.

D’un point de vue plus pratique, faire son stage à l’étranger via le programme SCOPE, c’est cool parce que la corpo s’occupe de tout ! Après avoir rempli le dossier d’inscription, qui arrive en général en avril/mai, on trouve ton stage, ton logement, et sur place tu es accueilli(e) par un programme social, qui a pour objectif de te faire découvrir la région dans laquelle tu fais ton stage, et les autres étudiants qui font leur stage au même endroit.

Bien sûr tu as le droit à 4 choix de pays, 3 choix de villes et 3 choix de services qui sont la plupart du temps respectés (vraiment, vraiment), ainsi tu ne devrais pas être déçu de ta destination, d’autant plus qu’elles sont très larges (guide des pays pour la saison 2020/2021 : https://drive.google.com/file/d/1XNp_KWEZHLYhcpMQ1_cvBB6cHdVuzGNR/view?usp=sharing). Par exemple, pour l’été 2020, les étudiants toulousains partiront au Pérou, en Equateur, en Bolivie, en Chine, à Hong Kong, au Liban, en Russie, au Danemark, en Pologne, en Grèce et en Italie.

Niveau frais, il reste à ta charge le billet d’avion, 1 ou 2 repas suivant ce qui est compris, le coup de la vie sur place et un chèque d’inscription pouvant aller de 45€ à 65€. Ça vaut donc assez le coup.

Il n’est cependant pas nécessaire de passer par l’IFMSA pour effectuer un stage clinique à l’étranger durant son externat, tu peux aussi directement passer par la fac. Voilà quelques pistes de réflexion qui pourront t’aider à faire ton choix :

  Avantages Inconvénients
Partir avec l’IFMSA – Moindre frais
– Pas de logement à chercher
– Très peu d’administratif à gérer
– L’asso locale trouve ton stage pour toi
– A ton arrivée tu n’es pas seul, un comité d’accueil t’accompagne toute la durée de ton échange
– Délais très longs (tu ne sauras dans quelle ville tu pars que 8 semaines avant le début du stage) à compliqué pour les billets d’avion par exemple
– Le pays dans lequel tu partiras est sélectionné parmi une liste de 3 vœux
– De même pour la ville
– De même pour le terrain de stage
Partir avec la fac – Délais beaucoup plus brefs –  Tu es plus maitre de ton choix de ton pays/ville d’accueil
– De même pour ton terrain de stage
– Tu n’as pas à recevoir d’étudiants chez toi en échange
–  Tu dois trouver le stage par toi-même
– T’occuper de la partie administrative avec la fac
–  Tu dois trouver (et financer) ton logement
– Pas de comité d’accueil ni de programme social

Si ce programme t’intéresse n’hésite pas à contacter le LEO ainsi qu’à venir aux différentes conférences : celle début novembre sur les mobilités internationales et celle fin avril sur l’IFMSA et le programme SCOPE tout particulièrement.

IFMSA website : https://ifmsa.org/professional-exchanges/

Le site de la corpo des étudiants en médecine de Toulouse !